You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
 
 
 
 
 
 

2.2 KiB

Astroport est avant tout un ensemble de logiciels qui définissent un protocole de partage et répartition des données entre individus. Chacun héberge et publie ses données qui sont répliquées à N+1, dans un réseau d'ami connu à N+2. Comme [scuttlebutt]'https://ssbc.github.io/scuttlebutt-protocol-guide/) mais basé sur IPFS.

la crypto/blockchain sont l'usage du chiffrage pour signer/vérifier, chiffrer/déchiffrer et hasher. 5 outils.

IPFS par sa structure interne de hash chainé procure les propriétés de blockchain en 2 lignes: mettre à jour le dernier hash et le timestamp associé à la structure de données pour permettre de chainer, historiser les modifications et les publier par IPNS à son réseau proche.

Cela permet de créer une multitude de chainages sans passer par une blockchain de type Proof of Work (lente et consommatrice de ressources). La confiance n'y est plus absolue, mais relative à chaque individu.

L'astuce provient de gchange qui fournit une "Web of Trust" dynamique qui permet de "voter", choisir les données qui sont les plus pertinentes (du point de vue de chacun). Cela produit un espace numérique anoptique, hyper relativiste unique en son genre


Toutes les technos "Web 3.0" utilisent les mêmes outils, la crypto pour signer/ vérifier, chiffrer/ déchiffrer et hasher, chaîner. Astroport réuni l'ensemble comme une boite à outil qui crée une structure réseau / humains amis (wot à 5 niveaux + scuttlebut), un réseau d'échange en monnaie libre, un ciné club, un jukebox... Le code est simple, lisible, modulaire et évolutif. Il s'agit d'un automate lié à des structures de données chaînées sans base de données (blockchain individuelles) un peu comme holochain en fait, mais dont l'usage est concret et pratique. Il est pré réglé sur la solution du problème de l'ange et du démon. On peut y associer des votes, des Wallets, des contrats, le classement et l'enrichissement des métadonnées, la diffusion et l'oubli des données.